Témoignages

Master 1 et 2 Biotechnologies | Témoignages

Nos étudiants vous parlent de leur expérience à l'UCO à travers des témoignages.
  • Retours sur expérience...

  • témoignage master biotechnologies UCO GUINGAMP

    Léa Maïolino

    Après l’obtention de mon BTS Diététique ainsi qu’un an d’expérience dans une entreprise en tant que diététicienne, j’ai décidé de reprendre mes études afin d’approfondir mes connaissances dans le domaine de l’agroalimentaire.

    J’avais comme ambition à ce moment là de travailler en R&D afin d’améliorer et de proposer de nouveaux produits aux consommateurs. Après de nombreuses recherches et quelques entretiens, j’ai finalement quitté le sud de la France direction la Bretagne pour effectuer la licence 3 science de l’ingénieur parcours IPAS (ingénierie des produits en alimentation et santé) à l’UCO. Cette licence m’a permis de découvrir l’ensemble du domaine agroalimentaire : approfondissement des différentes filières industrielles, la sécurité et l’hygiène alimentaire, la règlementation, la formulation… La formation est constituée de cours magistraux mais également de nombreux TD permettant de mettre en application les notions abordées, ce qui est très formateur.

     

    Grâce au hall de technologie de l’UCO, j’ai pu découvrir les machines utilisées dans les entreprises agroalimentaire et produire avec les autres étudiants plus de 300 repas pour une association. Cette expérience m’a permis de comprendre l’importance des différents services d’une entreprise et m’a finalement fait changer d’orientation professionnelle : je souhaitais réaliser mon stage de fin d’année dans le service qualité d’une entreprise.  Ainsi, j’ai effectué mon stage à la Biscuiterie Carrée d’Yffiniac, où ma mission était de participer au renouvellement des certifications IFS et BRC de l’entreprise.

    Les notions abordées durant la formation et notamment le projet tuteuré m’ont été grandement utiles pour réaliser ma mission (Réglementation, règles d’hygiène et de sécurité, exigences des certifications …). Ce stage m’a permis de gagner en autonomie et d’accroître mes capacités de communication et d’organisation. J’ai également pu découvrir le fonctionnement d’une entreprise agroalimentaire et de ces divers services, me confortant dans le choix de ma reprise d’étude.

     

    A l’issu de la licence, j’ai poursuivi mon cursus universitaire à l’UCO en intégrant le master 1 Biotechnologie option IPA (Ingénierie des produits alimentaires) que j’ai effectué en alternance à la Biscuiterie Carrée. Les cours sont réalisés par des intervenants nous partageant leurs expériences professionnelles, ce qui est très enrichissant et concret, et nous permet de nous projeter dans notre futur travail.

    Des projets de groupe dans certaines matières tel que le management, la gestion de projet ou encore l’amélioration continue nous permettent d’apprendre la cohésion et le travail de groupe. Les domaines de la qualité, de la production ou encore de la sécurité sont abordés, permettant d’être polyvalent en entreprise.

    Le rythme soutenu entre l’université et l’entreprise pourrait faire peur, mais au contraire, il s’agit d’une expérience unique permettant d’approfondir et d’acquérir de nombreuses compétences indispensables au monde du travail et de gagner en maturité.

    Par ailleurs, les responsables de formations ainsi que les enseignants nous accompagnent et nous suivent dans notre apprentissage, ils sont toujours à l’écoute et disponible. Les formations que j’ai pu suivre au sein de l’UCO sont donc de qualité, complètes et polyvalentes. La possibilité d’effectuer le master en alternance permet d’avoir une expérience professionnelle enrichissante pouvant amener à une insertion dans le monde du travail rapidement à l’issu de la formation.

  • Célia DUVAL

    Suite à l’obtention d’un Bac Scientifique, j’ai suivi un BTS Biotechnologies à l’ENCPB (Paris) qui m’a formée dans le domaine de la recherche fondamentale. J’ai par la suite obtenu ma licence professionnelle, Applications et Analyse chimique et sensorielle en cosmétique à l’ISIPCA (Versailles) en alternance. Et depuis cette rentrée 2019, et pour 2 ans, je suis à l’UCO de Guingamp en Master Biotechnologies parcours ingénierie des produits cosmétiques.

     

    Pourquoi as-tu choisi de suivre le Master Biotechnologies : Parcours Ingénierie des Produits et des Process (IPP) Option Ingénierie des Produits Cosmétiques (IPC) ?

    J’ai fais le choix du Master de l’UCO pour deux raisons principales.

    La première :  le programme me permettait d’acquérir des connaissances et une certaine polyvalence. En effet, j’ai un profil tourné R&D dû à mes expériences professionnelles. Je trouvais essentiel d’avoir des compétences en production/qualité pour avoir un regard critique sur les formules développées en laboratoire et comprendre les problématiques liées à la transposition industrielle. Le programme du M1 semblait adapté avec des cours de système de production, mais aussi de génie industriel avec un TP au sein du Hall technologique… Le M2, lui, est plus spécialisé.

    La seconde était le retour positif concernant la formation, notamment dans mon environnement professionnel.

     

    Quel est, selon toi, l’atout majeur de notre formation ? De notre Université ?

    L’université est dynamique dans le domaine de la cosmétique notamment avec l’événement U’Cosmetics, et à la fois de taille humaine.

    Un des atouts de la formation est la bonne organisation formation initiale / alternance, mais aussi la bonne communication avec une facilité d’échange avec la responsable de formation. Il y a aussi la qualité des cours, et le fait qu’ils soient donnés par des professionnels. Enfin, l’UCO offre la possibilité de réaliser les 2 ans de formation en alternance :  cela permet d’apprendre au quotidien, gérer des projets, d’être en situation réelle …

     

    Si tu devrais définir ta formation en un mot ?

    Professionnalisante. Grâce à des cours complets, mais aussi à l’accès au laboratoire dans le cadre des travaux pratiques ainsi que sur notre temps libre. Pour moi c’est une chance d’avoir accès à un portefeuille de matières premières très large et de pouvoir mettre en application nos idées / innovations.  L’environnement de travail au sein du laboratoire permet de se responsabiliser et de se placer dans des conditions similaires au travail de R&D au sein d’une entreprise.

     

    Parle nous de tes expériences professionnelles  

    Les stages et l’alternance sont le moyen de se familiariser avec le monde du travail, développer ses compétences et en acquérir des nouvelles. Toutes mes expériences m’ont été précieuses. J’ai commencé par un stage de 16 semaines de recherche fondamentale au CNRS. Par la suite, j’ai réalisé 1 an d’alternance au sein du laboratoire Kiotis-Stanhome (Groupe Rocher). J’y ai totalement découvert le monde cosmétique et la formulation. Depuis le mois de Septembre 2019, je suis en alternance toujours au sein du Groupe Rocher, mais cette fois ci au Laboratoire Soin Yves Rocher pour 2 ans. L’alternance est une belle expérience professionnelle qui nous permet d’acquérir de la confiance en soi et de l’autonomie dans notre travail. Cela nous apporte aussi beaucoup sur le plan personnel.

     

    Quel est ton projet professionnel ? Quelles sont tes ambitions pour demain ?

    Mon projet professionnel est d’être en poste en tant que chargée de projets formulation : c’est-à-dire d’assurer le développement de nouvelles formules, associé au suivi de l’ensemble des tests nécessaires réglementaires, efficacité, usage…

     

    Quelle est ta vision de l’entreprise de demain ?

    Une entreprise qui sait s’adapter aux changements, aux attentes des consommateurs. L’entreprise de demain devra prendre conscience de son impact environnemental et le réduire au maximum.

     

    Un conseil à donner aux futurs étudiants ?

    Lors des stages/alternance soyez un maximum dans l’échange et s’intéresser aux projets et aux problématiques que peuvent rencontrer les autres, on apprend beaucoup des autres !