PROFESSIONNALISATION

Collaboration entre l’EHPAD de Kersalic et des étudiantes de l’UCO Bretagne Nord

Quatre étudiantes de l’UCO Bretagne Nord, en licence professionnelle « Accompagnement des Publics Spécifiques », ont participé au projet d’ouverture d’une brasserie au sein de l’EHPAD Kersalic à Guingamp.
  • Licence professionnelle - Accompagnement des Publics Spécifiques - UCO Bretagne Nord Guingamp

    Création d’une brasserie, pour les résidents, ouverte sur l’extérieur

    Doriane Blayo, Marine Huet, Isabelle Marcy Fannechere et Marie Renaud, 4 étudiantes de l’UCO Bretagne Nord, en licence professionnelle « Accompagnement des Publics Spécifiques (APS) Parcours Management et Coordination des Services et Structures d’Aide à la Personne Âgée », ont participé au projet d’ouverture d’une brasserie au sein de l’EHPAD Kersalic à Guingamp.

     

    PROJET TUTEURé : LA PROFESSIONNALISATION  AU CŒUR DE LA FORMATION

    La licence professionnelle proposée à l’UCO Bretagne Nord permet aux étudiants, grâce au parcours « Management et Coordination des Services et Structures d’Aide à la Personne Âgée », de connaître les spécificités du public vieillissant. A l’issue de la formation, ils seront également à même de coordonner, animer et soutenir le travail des personnels d’intervention : psychosociologie des institutions, postures professionnelles et outils de management, problématiques de souffrance au travail...  

    Ce diplôme d’Etat permet aux étudiants de se professionnaliser et de pouvoir mener des actions concrètes sur le terrain notamment à travers 13 semaines de stage et un projet tuteuré.
    Ce dernier permet à l’étudiant de mener une action en lien avec une association ou une institution dans la perspective de son projet professionnel. Il doit pour cela collecter des informations pertinentes, exercer son sens critique et proposer des solutions actions. 

    Dans le cadre de ce projet, les étudiantes ont travaillé toute l’année universitaire sur un sujet de recherche concernant la question de l’alimentaire chez les résidentes en EHPAD, autour de la question suivante : 
    « Comment les résidentes en EHPAD maintiennent leur autonomie dans le champ de l’alimentaire, tandis qu’elles n’ont plus à assumer ce qui peut avoir constitué une part importante de leur quotidien, tout au long de leur vie : courses, choix des menus, préparation des repas, etc… ».
     

     

    LA COLLABORATION AVEC L’EHPAD KERSALIC

    L’EHPAD Kersalic a un lien très étroit avec l’UCO Bretagne Nord et accueille chaque année des étudiants en stage dans le cadre de la licence professionnelle « Accompagnement des Publics Spécifiques ».
    Dans ce contexte, Doriane Blayo et Isabelle Marcy, deux étudiantes du groupe du projet tuteuré, ont pu effectuer un de leur stage au sein de la structure au cours de leur année.

    Elles ont alors pu constater que l’établissement était très avancé dans sa réflexion dans le domaine de l’alimentation. Les étudiantes ont donc décidé de s’impliquer et de se mettre au service d’un nouveau projet de la résidence : la diversification de l’offre de restauration vers les résidents par la création d’une offre de brasserie/restaurant qui pourrait accueillir un public externe à la structure. 

     

     

    LA CRéATION D’UNE BRASSERIE AU SEIN DE L’EHPAD

    La résidence Kersalic, EHPAD communal du centre-ville de Guingamp accueille 72 résidents, ou « habitants ». L’établissement a entamé depuis plusieurs mois déjà un « virage domiciliaire », passant d’une organisation de la vie collective à l’échelle du grand établissement, à une organisation en quatre unités de vie, ou maisonnées, qui recréent un univers familial et chaleureux pour ses habitants. 

    Autour de ces maisonnées se sont pensés plusieurs projets et lieux de rencontres :

    • « La place du village », au centre la résidence, où ont lieu des animations.
    • L’espace café et son comptoir de bistrot « vintage », où les habitants viennent écouter un concert, prendre le goûter, jouer aux dominos.
    • Une boutique, en cours d’ouverture, où les habitants trouveront épicerie fine, produits de beauté, petits cadeaux pour leurs proches, et quelques produits d’usage courant.

    Le projet d’ouverture d’une brasserie, s’inscrit pleinement dans le projet domiciliaire de l’établissement et celui de l’ouverture de l’EHPAD sur la Cité. 

    Jusqu’alors les résidents avaient le choix entre prendre leur repas dans leur logement privé ou alors en salle à manger de maisonnée. Ils peuvent participer, en fonction des capacités et envies de chacun à la mise du couvert, le service, l’épluchage des légumes, etc. : c’est une cuisine « familiale » !

    Cette offre de restauration va donc se diversifier avec la brasserie. Elle proposera, chaque midi sur réservation, une cuisine de restaurant, pour 25 couverts, et ouverte à des réservations extérieures.
    Au rez-de-chaussée de l’établissement dans une salle spacieuse et lumineuse, aménagée d’un beau comptoir et de tables de bistrot, le Chef et son équipe, proposeront une carte variée qui évoluera au fil des saisons. 
    Comme « la place du village », l’espace café ou la boutique, la brasserie sera le lieu de la rencontre, où résidents, visiteurs, familles et autres invités pourront partager un déjeuner. 

    A terme il est envisagé un projet d’ouverture de la brasserie sur l’extérieur, notamment sur l’UCO Bretagne Nord qui se trouve à proximité.
     

     

    L’IMPLICATION DE NOS ETUDIANTES DANS LA CONCRETISATION DU PROJET

    Les étudiantes de l’UCO Bretagne Nord ont participé à la préparation de l’ouverture de la brasserie par la prise en charge des besoins en communication.

     

    LA CREATION D’UNE CARTE POUR LA BRASSERIE :

    Il était demandé de créer une carte « toute clientèle » et une carte adaptée pour des personnes avec des troubles visuels et /ou des troubles cognitifs.

    Grâce à la collaboration de Mr Denes, de l’association « Voir Ensemble », elles ont élaboré une carte avec des pictogrammes, et en une police adaptée aux personnes avec des troubles de la vision.

    Par ailleurs les troubles cognitifs de la personne âgée pouvant occasionner une agnosie, trouble de la reconnaissance, ou une aphasie, difficulté de trouver ses mots, ou perte du mot, elles ont proposé une carte avec des photos des plats. Ainsi cela permettra de maintenir la capacité de choix pour tout résident.

     

    LE CHOIX DU NOM DE LA BRASSERIE :

    Les étudiantes devaient trouver un nom en rapport avec l’historique du projet, avec sa vocation intergénérationnelle, et sa volonté d’ouverture sur l’extérieur. Il devait refléter le décalage de ce projet dans un tel lieu, un peu inattendu, avec une consonance moderne.

    Le nom devait également être en opposition avec les noms traditionnels et bretons donnés aux maisonnées par les résidents eux-mêmes : Ty Ker, Ty Ar Menez, An Ty Bihan et Ty An Héol.

    Le nom devait être attractif, ouvert sur la ville, sur l’UCO Bretagne Nord, et donner envie de venir à des jeunes.

    Les étudiantes et l’équipe de la structure avaient proposé quelques idées mais un sondage a rapidement été mis en place auprès des étudiants de l’UCO car l’objectif restait de capter notamment cette clientèle.

    Par ailleurs, afin de casser les représentations que l’on peut se faire d’un restaurant en EHPAD, les étudiantes ont organisé une séance photos, en lien avec le service hébergement et vie sociale, avec deux résidentes de l’établissement.

    L’objectif était alors d’illustrer, à l’occasion d’un goûter partagé étudiantes/résidentes, un temps très joyeux de partage intergénérationnel, qui confirme toute la richesse d’un projet tel que cette brasserie ouverte vers l’extérieur !

    Ces photos ont pu servir au sondage et aux opérations de communication sur la brasserie.

     

    LA COMMUNICATION SUR L’OUVERTURE DE LA BRASSERIE :

    Les étudiants devront également mettre en place des actions de communication afin de valoriser ce nouveau projet à l’externe auprès notamment des étudiants de l’UCO Bretagne Nord.

     

     

    Un beau projet mené par nos étudiantes et par toute l’équipe de Kersalic où le résident est mis au cœur du dispositif de réflexion afin qu’ils puissent puisse participer, choisir, garder ses habitudes de vie malgré l’entrée en EHPAD. Cela correspond également à « l’esprit de l’EHPAD de demain », avec l’entrée d’une nouvelle génération de résidents, qui auront de nouvelles attentes en termes de restauration.

     

    LP APS - Management et Coordination des Services et Structures d’Aide à la Personne Agée

    LP APS - Accompagnement des Publics en Situation de Vulnérabilités Psychosociales

    Toute l'actualité de nos formations

Nos partenaires

Contact

Chargée de communication

Contactez-nous

  • 1% de réussite
  • 1 étudiants