Témoignages

Certificat Marketing et Communication des Produits Cosmétiques et Alimentaires | Témoignages

Nos étudiants vous parlent de leur expérience à l'UCO à travers des témoignages.
  • Retours sur expérience...

  • témoignage étudiant certificat marketing

    Lisa LE GUIADER

     Arrivée en Licence 3 Ingénierie des Produits Cosmétiques, après un baccalauréat scientifique, une année de médecine et deux ans de Licence de Biologie, j’ai découvert comment fonctionnait le secteur de la cosmétique : la R&D, la réglementation, la production et aussi le marketing.

    C’était la première fois dans tout mon cursus universitaire, essentiellement scientifique, que je découvrais les différents métiers du marketing ou encore les techniques de créativité. C’est cette année que l’UCO nous a annoncé qu’une certification en Marketing et Communication des produits cosmétiques allait ouvrir, en tant qu’option en plus de notre formation en Ingénierie des Produits Cosmétiques. Sachant que je voulais continuer en Master en formation initiale, et ayant apprécié de découvrir le secteur du marketing me donnant une autre vision du monde des cosmétiques, j’ai décidé de m’inscrire à la certification.

    Cette formation a été très enrichissante et m’a permis d’en apprendre davantage sur les différents types de marketing et techniques de communication. Le fait d’être en petit groupe a également été important pour pouvoir mieux travailler et stimuler notre créativité. Le fait que l’UCO propose cette formation est un réel atout en tant qu’étudiants, car cela nous permet d’avoir une double compétence scientifique/marketing et aujourd’hui la polyvalence fait partie des compétences les plus recherchées par les entreprises.

    J’ai pu appliquer ces acquis à travers trois expériences professionnelles. La première s’est effectuée lors d’un projet tuteuré en Master 1, où deux de mes camarades et moi avons développé la marque universitaire « La Fabrique de l’UCO » en travaillant avec d’autres services internes comme dans une vraie entreprise de cosmétiques.

    Ensuite, j’ai eu la chance d’effectuer mon stage de Master 1 dans un service de Marketing Opérationnel au sein du groupe Beauty Success. J’étais en charge de m’assurer du respect de la réglementation cosmétique en vigueur sur tous les supports de communication d’un lancement de produits cosmétiques certifiés biologiques. La double compétence marketing/scientifique était nécessaire et c’est ce qui m’a permis d’être sélectionnée par rapport à des profils de type école de commerce.

    Enfin, mon stage de Master 2 s’effectue au sein de l’équipe Marketing et Communication B2B Cosmetics, une start-up développant un futur formulateur cosmétique pour les particuliers, fonctionnant avec des capsules de matières premières brutes. Mon rôle est de développer tous les supports de communication basée sur l’efficacité des produits et ses preuves scientifiques. De la même façon que mon stage précédent, la double compétence était voulue car des notions de biologie cutanée, de réglementation cosmétique et R&D sont nécessaires pour l’écriture de ces supports.

    Aujourd’hui en fin de cursus universitaire et donc bientôt sur le marché du travail, je me projette sur des postes de types chef de projets ou de produits, en marketing opérationnel ou développement, où je pourrai valoriser l’ensemble de mon cursus.

    Aux futurs étudiants qui seraient intéressés, mais qui peuvent se dirent qu’ils s’éloignent de leur parcours scientifique, je leur dirai de ne pas avoir peur et d’essayer. Cela permet d’avoir une vision à 360° du secteur des cosmétiques, ce qui est d’autant plus intéressant pour les recruteurs, et enrichissant pour vous.