15 mai

Mathilde Fournière - Son article dans le Journal Metabolites

Publication

  • Recherche à l'UCO Bretagne Nord

    Mathilde Fournière, Doctorante à l'UCO Bretagne Nord

    Le Journal Metabolites (Impact Factor 3.303) a publié l'article de notre Doctorante, Mathilde FOURNIERE, dans le cadre de ses travaux de recherche pour sa thèse (LBCM - UCO, 2018-2021).

     

    Cette publication rapporte pour la première fois la production de poly- et d’oligosaccharides à partir de l’algue verte Ulva sp., issue de marée verte en Bretagne, en couplant une extraction innovante (l’Extraction Assistée par Enzyme ou EAE), des procédés de fractionnement et de dépolymérisation. La bioactivité des fractions a été évaluée en utilisant le test d’inhibition de la lipoxygénase dans le cadre d’une activité anti-inflammatoire, et le test WST-1 pour l’évaluation de la viabilité et de la prolifération de fibroblastes dermiques humains. La caractérisation biochimique montre que l’EAE a permis un enrichissement en ulvanes (polysaccharides anioniques sulfatés riches en rhamnose). Toutes les fractions poly- et oligosaccharidiques ont démontré une activité d’inhibition de la lipoxygénase et une capacité à augmenter le taux de prolifération des fibroblastes humains. Ces travaux de recherche soulignent l’utilisation potentielle des fractions issues d’EAE riches en poly- et oligosaccharides d’Ulva sp. pour de potentielles applications en cosmétique.

     

    This article reports for the first time the production of poly- and oligosaccharides from the green seaweed Ulva sp., collected from algal blooms in Brittany, which have been fractionated by coupling innovative extraction (enzyme-assisted extraction, EAE), fractionation processes followed by depolymerization. The bioactivity was assessed using lipoxygenase inhibition assay for anti-inflammatory activity and WST-1 assay for human dermal fibroblast viability and proliferation. The biochemical characterization showed that EAE led to an increased content in ulvans (rhamnose-rich anionic sulfated polysaccharides). All poly- and oligosaccharidic fractions exhibited lipoxygenase inhibition activity and expanded the human fibroblast proliferation rate. This research emphasizes the potential use of poly- and oligosaccharidic fractions of Ulva sp. for further development in cosmetic applications.

     

    Consultez l'article « Production of Active Poly- and Oligosaccharidic Fractions from Ulva sp. by Combining Enzyme-Assisted Extraction (EAE) and Depolymerization » à partir du lien suivant : https://www.mdpi.com/2218-1989/9/9/182

  • 1 chercheurs titulaires et associés
  • 1 équipes de recherche